MOMENTOM

   

 

MOlecules and Materials for the ENergy of TOMorrow

Suite à l’appel à projet dans le cadre des Initiatives de Recherche Stratégique (IRS) de l’université Paris Saclay (IDEX), le projet MOMENTOM a été sélectionné. Il comprend près de 26 laboratoires de recherche et 10 institutions (CNRS, CEA, Université Paris-Sud, Université Versailles-Saint-Quentin, Université d’Evry, Ecole Polytechnique, ENS Cachan, ENSTA ParisTech, Centrale-Supelec, Soleil) au sein de l’Université Paris-Saclay. Son but est de promouvoir des activités de recherche en lien avec les défis énergétiques actuels, lesquels s’inscrivent dans une dynamique d’électrification massive des activités de production et de consommation. Il s’agit de promouvoir l’usage des énergies dites renouvelables dans la production d’électricité, contribuant en cela à prendre de la distance au regard des énergies fossiles et du nucléaire civil et à demeurer performant en termes d’émissions de dioxyde de carbone. Plusieurs questions scientifiques sont traitées.

Les actions de recherche au sein de MOMENTOM ont été choisies en fonction de quatre défis scientifiques: l’hydrogène en termes de production, d’usage et de stockage ; les matériaux hybrides et multifonctionnels pour l’énergie solaire ; les matériaux de rupture à haute efficacité énergétique pour le stockage de l'énergie électrique ; les énergies nouvelles et la société.

Le CEARC coordonne le quatrième défi scientifique (Patrick Schembri comme coordinateur scientifique, Julie Bulteau, Mateo Cordier et Katia Radja), en collaboration étroite avec plusieurs institutions académiques: le département de sciences économiques de l'Ecole Polytechnique, le centre d’Etude des Politiques Economiques de l'Université d'Evry-Val d'Essonne et le Centre Économique de la Sorbonne de l'Ecole Normale Supérieure de Cachan.

Dans cette recherche, nous mettons l’accent sur les implications économiques des changements technologiques qui portent le processus de transition énergétique. Pour réaliser cette transition, le déploiement à grande échelle des énergies nouvelles et des technologies propres nécessite de définir et de mettre en œuvre des politiques selon une stratégie couvrant à la fois l'offre et la demande aussi bien à l’échelle sectorielle que macroéconomique. Dans une perspective plus large qui va au-delà des seules relations de cause à effet, nous traitons la question de l'énergie non seulement en termes de production, d'infrastructure, de stockage et d'efficacité, mais aussi en tant que service du point de vue des usages et des besoins dans un contexte de changements climatiques et d’innovation.

 

Membres embarqués :

  • Julie Bulteau
  • Katia Radja
  • Patrick Schembri

 

Website : https://www.universite-paris-saclay.fr

 

Actualités relatives :