ANR InterArctic

   

 

Le projet ANR InterArctic réunit archéologues, palynologues, climatologues, géomorphologues, biologistes, géographes, psychologues et anthropologues pour étudier un millénaire d'interactions complexes entre le climat, l'environnement et les sociétés de l'Arctique canadien (notamment au Nunavik) et du Groenland (sud, ouest et nord).

Les résultats de la coproduction des savoirs entre scientifiques et autochtones (particulièrement avec des jeunes Inuit et leurs enseignants) seront ensuite partagés grâce à des projets éducatifs innovants dans l’Arctique et en France (universités et établissements scolaires du secondaire), ainsi que sur une plateforme interactive en ligne.

Un consortium international

Le consortium implique 28 scientifiques de 12 laboratoires français et 6 laboratoires étrangers, avec des compétences complémentaires en écologie, paléoenvironnement, géographie, géologie, archéologie, bioarchéologie, anthropologie, ethno-histoire et géomatique.

Rôle du CEARC

Jean-Michel Huctin, maître de conférences en anthropologie au CEARC, coordonne le Work Package 4 consacré aux travaux en anthropologie, psychologie sociale et géographie sur la mémoire des changements passés, la perception des changements actuels et l'anticipation des changements futurs. Il s'agit notamment de co-construire ce projet avec des jeunes Inuit et leurs enseignants, dans plusieurs communautés du Groenland et du Nunavik.

Coordination du projet

  • Coordinatrice principale : Emilie Gauthier, professeure à l’Université de Bourgogne Franche-Comté, Laboratoire Chrono-environnement (UMR 6249 CNRS)
  • Cocoordinateurs : Dominique Marguerie, paléoécologue, DR CNRS à ECOBIO ; Dominique Todisco, enseignant-chercheur, Université de Rouen, IDEES, Département de géographie ; et Jean-Michel Huctin, enseignant-chercheur au CEARC

 

Membres embarqués :

  • Jean-Michel Huctin

 

Site du projet en construction

Page du projet sur le site de l'ANR

 

Actualités relatives :