Lauréats de l’appel à projet Coup de pouce de La Diagonale Paris Saclay

64 candidatures ont été reçues pour l’appel à projet Coup de pouce (La Diagonale Paris Saclay). Les jurys de sélection ont sélectionné 27 lauréats pour l’année 2017.

La liste des lauréats:

http://www.ladiagonale-paris-saclay.fr/nos-actions/laureats-de-lappel-a-projet-coup-de-pouce-session-1

Parmi ces 27 projets, CEARC participate au 3 projets: 

  • Ils remontent le temps : une exposition pour trois dialogues arts et paléoclimatologie
  • Exposition Sciences, Art et Société « Climate & Culture Change Communities!
  • SEINE

 

Ils remontent le temps : une exposition pour trois dialogues arts et paléoclimatologie

Ce projet consiste en la réalisation d’une exposition portant sur trois campagnes en mer de paléoclimatologues de l’Université Paris Saclay (laboratoires LSCE et GEOPS) et d’autres COMUE, en collaboration étroite avec des chercheurs en sciences sociales (laboratoire CEARC) et différents artistes (Lionel Jaffres du Théâtre du Grain et Xavier Guillaumin). Il s’agira de la combinaison de photographies prises dans le cadre de ces campagnes et de leur préparation, d’enregistrements sonores associés à ces campagnes, de vidéo et textes entre autres.

Exposition Sciences, Art et Société « Climate & Culture Change Communities!

Exposition transdisciplinaire internationale et interactive sur les changements climatiques et culturels auxquels font face une communauté inuit du Groenland.

Tout en présentant les résultats scientifiques du projet de recherche ARTisticc mené par une équipe interdisciplinaire de l’OVSQ, cette exposition fait entendre les voix des habitants d’Uummannaq qui ont participé à ce projet. Elle met également en valeur les œuvres réalisées par des artistes autochtones contemporains dont l’inspiration est puisée dans ces recherches entre sciences, arts et société.

SEINE

À partir du travail de la plasticienne Marie Velardi, le projet « Seine » propose un voyage spatial et temporel dans l’histoire, la géographie et la politique de la Seine.
À travers une recherche – création, une approche plastique et cartographique, des actions dans l’espace public et une édition, il donne à voir et à expérimenter les états du fleuve, tout en partageant les savoirs scientifiques et les récits des riverains.